Interview de Jennifer Larcher : Rédactrice et éditrice de sites

Jennifer est rédactrice web reconnue dans le milieu SEO et bien au delà pour ces compétences. Mais vous l’ignoriez peut être, Jennifer est aussi éditrice de sites, et même partenaire sur NextLevel.link !

Peux-tu te présenter rapidement et nous expliquer depuis quand tu disposes de tes propres sites ?

Bonjour ! Jennifer, je suis ravie et enchantée !

Je suis un peu un dinosaure puisque je suis rédactrice Web depuis près de 8 ans et je possède plusieurs sites dans des thèmes assez variés. L’aventure a commencé en 2014, à l’époque je travaillais pour un site d’actualité et j’ai eu quelques problèmes de santé. Contrainte d’arrêter la rédaction Web, j’ai passé ma convalescence à monter un site en mettant à profit ce que j’avais pu apprendre tout en me confrontant aux aléas de Google News. J’ai repris ensuite la rédaction Web et il aura fallu attendre plusieurs années avant que je décide d’avoir d’autres sites Internet. C’est Mathilde Vargas qui m’a proposé de me créer ma-pomme.fr puis j’ai enchaîné sur d’autres plateformes pour la mode et les bébés.

Une rédactrice chevronnée comme toi, ça te prends combien de temps de rajouter 200 mots sur l’un de tes articles ?

Le temps de rédaction dans ce monde est un long débat, beaucoup de personnes pensent que je suis une machine puisqu’il me faut moins de 10 minutes pour avoir un texte de 200 mots avec un lien.

Avec les années, j’ai réussi à maîtriser tous les sujets et il est assez rare que je fasse des recherches sauf sur des demandes pointilleuses du client, mais souvent il suffit de se baser sur le site à mettre en avant pour avoir une idée.

Pour être rédactrice Web, il faut être polyvalente, mais aussi réactive et surtout rapide.

Tu as un secret à révéler sur la technique de glissement sémantique, faire une transition et ajouter naturellement les 200 mots ?

Alors pour que l’article puisse avoir un réel intérêt, il doit forcément être harmonieux. Si on passe du coq à l’âne, il n’y a pas une valeur ajoutée et le lien finalement ne sert pas à grand-chose. En étant rédactrice Web, j’écris avant tout pour le lecteur sans forcément oublier les moteurs bien sûr. Je conseille de lire l’article à compléter et de se focaliser sur le dernier paragraphe puisqu’il permet de lier le nouveau contenu. En fonction des articles, c’est plus ou moins facile, mais il faut être un vrai caméléon et surtout s’imprégner de la mise en forme et surtout du ton. Si vous passez du « je » au « vous », vous perdez aussi l’intérêt et vous montrez que le contenu a été ajouté.

Utilises-tu régulièrement la fonction « Besoin des clients » pour rédiger de nouveaux articles sur tes sites ?

Étant de la profession, je connais finalement les besoins des clients puisque les thèmes recherchés sont souvent les mêmes. Personnellement, je ne l’utilise pas régulièrement sauf si je suis en panne d’idées pour la rédaction de nouveaux contenus. Pour ceux qui souhaitent par contre alimenter leurs sites sans forcément connaître les besoins des clients, cette rubrique est vraiment intéressante puisque vous proposez aussi un lien de votre article. Il est suivi par l’équipe de NextLevel et présenté au client. Si les données correspondent, vous avez une chance supplémentaire de vendre rapidement l’article.

Et penses-tu lancer de nouveaux sites sur Nextlevel ?

Pour l’instant, je vais me contenter de mes sites, car cela demande tout de même du travail puisqu’il faut les alimenter régulièrement. Par contre, si j’ai l’envie de monter une autre plateforme, je penserais forcément à NextLevel puisque l’intégration est rapide et vous avez parfois des commandes quelques heures après l’acceptation surtout si la demande est forte dans votre thématique.

A lire également :

Interview de Gaël Adiveze : éditeur d’un site infotainment partenaire NextLevel Gaël Adiveze est un partenaire ayant proposé un unique site sur la plateforme. Et ça marche ! Il n'est pas nécessaire de posséder une armée de site lo...
Interview de David Depierris alias Djibouteam, client id:1 de la plateforme NextLevel David est le client numéro 1 de la plateforme NextLevel. Il a tout simplement l'id 1 dans notre base de données. Alors, quand nous avons ouvert la pla...
Interview de Kevin Bouilleaux : éditeur de sites depuis 10 ans Nous posons aujourd'hui quelques questions à notre partenaire Kevin Bouilleaux, éditeur de sites depuis une dizaine d'années, et disposant de 10 sites...